Formateurs

mbraun

MARCO BRAUN
Marco Braun est titulaire d’une Maitrise en Géographie physique (Université d’Augsbourg, Allemagne, 1998) et d’un Doctorat en télédétection et en sciences du système terrestre (Université de Munich, Allemagne, 2007 (Dr. rer. Nat.)). Il a fait un post-doctorat à l’UQAM, à Montréal au (Centre ESCER – Centre pour l’étude et la simulation du climat à l’échelle régionale) sur l’évaluation des impacts du changement climatique sur les ressources en eau au Canada à l’aide des prévisions régionales du modèle climatique, 2008-2012.
Il est géographe physique chez Ouranos. En tant que membre du Groupe des scénarios et services climatologiques, il est responsable des scénarios climatiques liés au programme des ressources en eau et au programme des ressources énergétiques du consortium.

eboucher

ÉTIENNE BOUCHER
Le professeur Boucher (PhD, université Laval) enseigne la géographie physique à l’université du Québec à Montréal depuis 2011. Il est membre régulier du groupe de recherche en géochimie et géodyamique (GEOTOP) et membre associé du centre d’études nordiques (CEN). Ses recherches et son enseignement se focalisent sur la paléoclimatologie, c’est à dire l’histoire des climats passés. Le professeur Boucher est un spécialiste de la dendrochronologie (étude des anneaux de croissance), approche qu’il préconise pour reconstituer une diversité de phénomènes climatiques (températures, précipitations) et hydrologiques (sécheresses, débit des grandes rivières, crues extrêmes). Cette approche l’a amené à travailler en collaboration avec de multiples chercheurs à l’international et à publier ses travaux portant sur trois continents : l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe.

fbrissette

FRANÇOIS BRISSETTE
François Brissette détient un B.Sc. de l’Université de Montréal, un B.Ing. de l’École polytechnique, une maitrise de l’Université de Montréal, ainsi qu’un doctorat et un postdoctorat de l’University McMaster (Hamilton, Ontario)
Ces intérêts en recherche et enseignement tournent autour de la compréhension du cycle de l’eau sur les bassins versants ruraux et urbains, et des impacts liés aux changements climatiques.

icharron

ISABELLE CHARRON
Isabelle Charron détient un doctorat en Écologie des forêts de l’Université de Calgary (2004) et un post-doctorat en géomorphologie fluviale de l’Université de Montréal. Elle a enseigné pendant plusieurs années dans un programme en gestion des ressources naturelles offert aux étudiants à la maitrise au département de géographie de l’Université Concordia. Elle s’est jointe à Ouranos en 2010 où elle fait partie de l’équipe Scénarios et Services Climatiques. Elle a contribué à plusieurs projets qui visent à utiliser les scénarios climatiques au sein de projets en impact et adaptation, tels qu’à la préparation d’un Atlas de scénarios climatiques pour la forêt québécoise, aux analyses de l’impact des changements climatiques sur l’industrie acéricole du Québec et sur la demande énergétique au Canada. Elle est l’auteure du Guide sur les scénarios climatiques : utilisation de l’information climatique pour guider la recherche et la prise de décision en matière d’adaptation (2014) dont le but est de familiariser les décideurs avec l’information climatique afin qu’elle soit davantage utilisée dans les plans d’adaptation. Elle a aussi participé à la rédaction de la synthèse des connaissances sur les changements climatiques au Québec (2014)

dchaumont

DIANE CHAUMONT
Diane Chaumont possède une maîtrise en géographie physique de l’Université de Montréal. Durant les années 1990, elle participe à plusieurs campagnes d’échantillonnage d’eau et de sédiments de même qu’à l’analyse des données au Centre Saint-Laurent et à l’INRS-ETE. Par la suite, elle joint le Centre de recherche en calcul appliqué (CERCA) et travaille au jumelage de modèles hydrologiques et météorologiques. Depuis 2003, elle se spécialise dans le développement et la production de scénarios hydroclimatiques chez Ouranos. Elle a, entre autres, contribué à fournir des scénarios spécifiques aux besoins d’études d’impacts des changements climatiques dans le domaine de l’énergie, l’hydrologie, l’agriculture, la foresterie, les infrastructures urbaines et la santé. Mme Chaumont dirige le groupe Scénarios et services climatiques d’Ouranos depuis 2006. Une synthèse des activités de ce groupe a récemment été publiée dans le Bulletin of the American Meteorological Society (BAMS).

ouranos-gauvin-stdenis-blaise

BLAISE GAUVIN ST-DENIS
Blaise Gauvin St-Denis a une maîtrise en science de l’atmosphère et des océans de l’université McGill et travail à Ouranos depuis 2008 en tant que spécialiste en traitement et analyse de données climatiques.

rharvey

RICHARD HARVEY
Richard Harvey est chercheur climatologue et spécialiste en modélisation des processus de surface dans la Division de recherche sur le climat d’Environnement Canada. Après avoir obtenu un baccalauréat en météorologie de l’Université McGill en 1986 et commencé sa carrière comme météorologue prévisionniste à Vancouver, puis à Ottawa, il décroche une maîtrise en Sciences de l’atmosphère et des océans de McGill en 1993. Il a œuvré ensuite comme météorologiste chercheur au Centre canadien de modélisation et d’analyse climatique de Victoria (Colombie Britannique) de 1993 à 2002, où il a activement participé au développement du Modèle global canadien du climat. Depuis 2002, il agit comme collaborateur à temps plein d’Environnement Canada au sein de l’équipe de simulation et d’analyse climatique du consortium Ouranos à Montréal. Sa principale réalisation durant ce mandat fut l’implantation d’un modèle de surface de pointe dans le MRCC ainsi que sa contribution à la publication de plusieurs études sur les processus de surface du MRCC.

amailhot

ALAIN MAILHOT
Alain Mailhot est professeur à l’Institut national de la recherche scientifique, Centre Eau Terre et Environnement depuis 2002. Il possède un doctorat en physique statistique de l’Université de Sherbrooke. Ses principaux domaines de recherche sont l’hydrologie urbaine, l’analyse statistique des séries hydroclimatiques et les analyses d’incertitudes en modélisation environnementale. Il s’intéresse plus spécifiquement depuis quelques années aux impacts des changements climatiques sur la gestion des eaux pluviales en milieu urbain, à l’étude de l’évolution en climat futur des extrêmes de précipitations, au développement d’approche afin de mieux caractériser ce type d’événements en climat historique et à la prise en compte des changements climatiques dans la conception d’ouvrages hydrauliques.

dpaquin

DOMINIQUE PAQUIN
Dominique Paquin détient un baccalauréat (1994) en sciences physiques et une maîtrise en sciences de l’atmosphère de l’UQAM. Elle a ensuite été assistante de recherche dans le groupe de modélisation régionale de René Laprise à l’UQAM de 1997 à 2002. Elle a contribué au développement du Modèle Régional Canadien du Climat (MRCC), notamment au niveau des paramétrages physiques (convection, nuages), de la conservation de l’humidité et du calcul des extrêmes. Mme Paquin est spécialiste du groupe de simulations et analyses climatiques depuis la création d’Ouranos en 2002. Elle a notamment contribué à la production de simulations (MRCC4, MRCC5) et le développement d’analyses, particulièrement sur le bilan d’eau atmosphérique et les extrêmes de précipitations. Elle est également responsable de la formation offerte aux partenaires d’Ouranos sur la modélisation et le climat. Au fil des années, elle a travaillé sur la transférabilité des modèles régionaux, les projets d’inter-comparaison PRUDENCE et ENSEMBLES, à la production des simulations avec des modèles de Météo-France et a été impliqué comme experte en sciences du climat dans différents projets d’Ouranos portant sur des sujets aussi variés que la dendrochronologie ou l’impact des changements climatiques sur le tourisme au Québec.